Ennéagramme
              et Typologie Intégrative

Institut M.A.R.I.E.

 Le flatteur-narcissique

 

 Ou la générosité égocentrique

 

 

 Illustration et symbolique : La fée marraine dans Cendrillon

 

 

Pour illustrer le type 2 de l'ennéagramme, appelé également le Sauveur, nous avons choisi le conte de Cendrillon et notamment le personnage de la Fée marraine, qui après avoir comblé sa protégée de mille souhaits les plus inespérés, la met fermement en garde contre les fatiditiques 12 coups de minuit...

 

Mots-clés :

 Aspects éveillés :

Toutes les énergies positives de la Mère : Amour. Chaleur. Accueil. Attention. Soin. Dévouement. Amabilité. Patience. Indulgence. Tolérance. Gentillesse et douceur. Aime aider et rendre service. Caractère nourricier, hospitalier et avenant.  Fidélité, foi et confiance en son Destin. Prudence. Sens du devoir et des responsabilités. On assume son destin.

Aspects confus :

Douleur. Epreuves. Fatalité. Dépendance. Doute d'eux-même. Faible estime de soi. Manque de confiance en soi. Auto dévalorisation. Auto dégradation. Humiliation de soi et ou de sa famille. Amour propre blessé. Complexe d'infériorité. Manque de dignité. Auto humiliation. Manque d'égard envers soi-même. Limitation, lourdeur,  enfermement, asociabilité, peur du monde, repli sur soi. Manque de la colère nécessaire.  Lâche. Manque d'énergie ou d'enthousiasme. Timide. Ont besoin de remerciements et de reconnaissance en retour de ce qu'ils ont donné. Tendance à l'exagération et à la théâtralisation. Orgueil.


Emotion/Passion :

Orgueil : l'orgueil est une sensation de supériorité soutenu par l'illusion d'être quelqu'un de spécial. Désir d'être admiré, spécial, unique, de gloire, de privilèges. Peur d'être ordinaire, méprisé, critiqué.

Schéma cognitif:

Je suis quelqu'un de spécial.

Mécanisme de défense :

Déni,le déni de son besoin d'amour renforce son illusion d'être indépendant affectivement.

Vertu :

Patience, tolérance, indulgence

 

Selon O. Ichazo

« II est fixé dans le domaine de la santé et de la sécurité et se manifeste comme une personne narcissique et orgueilleuse cherchant l'indépendance par besoin de sécu­rité mais qui se retrouve périodiquement pour les mêmes raisons dans des situations de dé­pendance.

Le DEUX (!'Indépendant/flatteur) a ses racines dans la "fonction de coordina­tion" qui correspond au système nerveux parasympathique et au cervelet. Ce systè­me nous permet en effet de coordonner nos perceptions et nos actions et est psychiquement relié à notre capacité de gérer notre existence afin d'accomplir nos tâches et d'atteindre nos objectifs, en coordonnant en particulier nos finalités et les moyens dont nous disposons. Or, ce type de personnalité est constamment en train de s'occuper des autres, d'agir pour eux ou à leur place. C'est la mère contrôlant tout ce qui se passe dans la famille, la marieuse réprimant ses pro­pres besoins affectifs ou remettant à plus tard leur satisfaction en aidant les autres à se rencontrer. La passion est celle de l'orgueil ou du complexe messia­nique, qui peut pousser ce type à ne jamais entrer dans une démarche de dévelop­pement personnel ou spirituel ou dans une thérapie, alors qu'il a besoin au con­traire de développer une attitude d'humilité, en reconnaissant ses limites spéci­fiques au lieu d'empiéter sans cesse sur celles des autres, même s'il le fait habilement. Sa porte de transcendance est l'indépendance et l'idée qu'il se fait de sa liberté. »

 

Selon V.R. Dhiravamsa :

« Avec la passion de la dilatation de l'image de soi, les Deux ont développés la flatterie comme fixation. Ils flattent ceux qui satisfont leur orgueil et dédaignent tout le reste dans une supériorité hautaine. Se trouvant dans la partie "hystéroïde" de l'ennnéagramme, les Deux sont fondamentalement préoccupés par une image de soi forte, qui est l'essence de l'orgueil. Le narcissisme des Deux est entretenu par le fait qu'ils tombent naïvement amoureux d'eux mêmes, par un processus émotionnel d'amour propre, de sorte qu’ils s'identifient à l'image glorifiée de soi et qu'ils répriment l'image désapprouvée et condamnée.

En général les Deux ont un grand besoin d'être au centre de l'attention, ils demandent des privilèges et ont tendance à imaginer l'exaltation et la glorification de leur propre valeur et de leur charme. Leur besoin d'amour est immense et essentiel mais est fréquemment assombri par leur penchant à l'indépendance, particulièrement quand ils sont en présence de frustration ou de fierté humiliée. Sans un grand amour, leurs vies ne peuvent être comblées facilement. Pour cette raison ils ont tendance à s'impliquer à fond dans leurs relations et deviennent possessifs ; et la possessivité renforcée par la séduction s'exprime dans la "femme fatale" où la séduction dissimule une conduite de destruction.

En ce qui concerne la séduction, ils ne flattent seulement que ceux qui leur semblent suffisamment dignes pour cela, car la flatterie est l'outil de leur séduction.

Etant dominés par l'orgueil, les Deux ont énormément de difficultés à montrer le besoin qui est à la base de leur compulsion à faire plaisir et à être extraordinaires. Ils ont tendance à rechercher compulsivement l'excitation et le théâtralisme sans être réellement conscients de cela. Ce manque de conscience conduit à la répression des besoins et à l'identification au besoin des autres. En raison de la mise en scène histrionique (théâtralement exagérée) de l'image d'eux mêmes, ils expriment leur faux amour et leur fausse auto-satisfaction fortement. Ils manifestent et s'identifient à de telles facettes de l'image idéale typique en devenant superficiellement affectueux, flamboyants et exaltés. »

 

Eléments de décodage:

Il existe un risque de confondre un type 2 de l'ennéagramme soit avec une énergie pema, soit éventuellement avec une énergie ratna par son aspect nourricier et envahissant (aspect névrosé).

Beaucoup de personnes, qui ne sont pas nécessairement de type 2, mais de sous -type ou famille Ratna, possèdent beaucoup des caractéristiques décrites pour le type 2.

Voir plus de détails dans la page consacrée au diagnostic

Vidéos :

 

La fée marraine dans Cendrillon, archétype parfait du type 2 :

 

 

 

La chanteuse Maria Carey

"Without You", ... sans toi, je ne peux plus donner :

 

 

Brigitte Bardot, un parfait exemple de type 2  dans le cinéma.

la voici ici dans : "Et Dieu...créa la femme " de Roger Vadim :

 

 Autres cas de type 2 célèbres : Gina Lolobridgida, Monika Lewinsky, Valérie Kaprisky, Béatrice Dalle, Obispo, Florent Pagny, Patrick Bruel, Jamel Debouzze,

 

 

 

Publications

  

De l'homéopathie à l'ennéagramme

(notre premier livre)

 

 

 

 

EM6logoNos articles parus dans la revue américaine de référence "Enneagram Monthly"

Facebook

 Rejoignez notre groupe Facebook

 

Enneagram and beyond: the Universal Matrix

plein de discussions intéressantes  !

Homeopathie

Visitez le site sur l'homéopathie intégrative un site dédié pour les homéopathes, mais une bonne source d'information pour les amateurs qui veulent en savoir plus sur comment le modèle de typologie systémique s'applique à l'homéopathie dans les maladies chroniques.