Ennéagramme
              et Typologie Intégrative

Institut M.A.R.I.E.

 

Le tragique-insatisfait

 

 Ou la sublimation de la souffrance

 

  Illustration et symbolique : La petite fille aux allumettes de H. C. Andersen

 

 
 

 Pour illustrer le type 4 de l'ennéagramme, appelé également le Mélancolique voici " La petite fille aux allumettes". Ce conte narre les derniers instants d'une petite fille, qui, un soir d'hiver, se retrouve seule, abandonnée de tous, alors que tous s'apprêtent à fêter le dernier jour de l'année, en famille autour d'un grand sapin illuminé...

Cliquer sur le lien pour lire le texte :

 Texte de la petite fille aux allumettes

 

 Mots clés

  Aspects éveillés :

 Amour de la vérité et de la justice. Acceptation de la réalité telle qu'elle est. Courage devant l'épreuve et la souffrance. Elan héroïque, fierté,  bravoure et témérité. Instincts belliqueux et combatifs. Lutte pour son identité et son indépendance. Authenticité. Originalité. Sublimation. Créativité. Beauté. Don de l'émerveillement. Contentement. Paix . Equanimité. Grande perceptivité et attractivité.  Rigueur, justesse, rectification et sévérité

 Aspects confus :

 Souffrance. Refus de la réalité. Anéantissement et destruction. Dispersion et éparpillement. Négativité. Exclusion, abondon et rejet. Manque de bravoure, de courage, de combativité. Vulnérabilité et impressionnabilité. Impatience. Envie. Frénésie. Irritabilité. Subversion. Intolérance et fanatisme. Intransigeance. Oppression et  domination. Violence, brutalité, agressivité et colère inappropriée. Arrogant. Polémique. Querelleur. Hostile. Haine profonde. Mauvais caractère. Vengeur. Fauteur de trouble.

 

Emotion/Passion :

Envie : L'attention du 4 se porte sur ce qui lui manque et sur le désir de ce qu'il n'a pas (envie). Comme il a perdu son origine (qualité éveillée) il veut être original ou différent des autres. Il souffre d'être perçu comme identique aux autres, il cultive la différence. Dramatisation des émotions.

Schéma cognitif :

Je suis différent

Besoin de relation, de romance, d'instabilité, de crises. Adopte des comportements à risque : vitesse en voiture, sexe, drogues, jeux,…Peur d'être seul, de l'abandon, de la discipline, de perdre le contrôle émotionnel, de la routine, de la stabilité, d'être inacceptable et vulnérable. Programmé pour porter la souffrance des autres. Besoin qu'on ait besoin d'eux. Se sacrifie pour les autres. Les autres sont plus importants. Ils passent au second plan. Peur de ne pas être apprécié.

Mécanisme de défense :

Sublimation ; processus qui consiste à transformer la souffrance vers des créations (artistiques ou autres). Introjection : incorpore à l'intérieur de lui les figures négatives, les agresseurs.

Vertu :

Concentration et vigilence

 

Selon O. Ichazo[1]

«  Il est fixé dans le domaine intellectuel et se manifeste comme une person­ne cherchant constamment à avoir réponse à tout. Ce besoin de raisonner et d'argumenter le place souvent dans une attitude d'impuissance envers l'action qui finit par le déprimer.

Le QUATRE (le Raisonneur/mélancolique) dépend symboliquement du système cardio-vasculaire et respiratoire qui correspond à l'instinct de relation parce que c'est grâce à ce système que les relations d'échange et de transport de l'oxygène et du gaz car­bonique se produisent. Le "Quatre" est obsédé par ses relations avec les autres et par son besoin d'être reconnu par eux. Sa passion est l'envie : il veut être apprécié pour son originalité, mais il envie, voire jalouse, ceux dont l'image est plus resplendissante que la sienne. Cette passion ne peut être combattue que par la vertu d'équanimité, c'est-à-dire la recherche du juste équilibre entre soi et les autres, l'égalité d'âme dans les différentes situations de la vie, ce qui débouche sur l'authenticité, sur le fait d'être soi-même, sans images derrière lesquelles se dissimuler. N'ayant plus besoin d'argumenter pour se justifier, il peut alors utiliser ses capacités d'analyse pour comprendre les lois de la vie et de l'évolution, en particulier celles concernant la connaissance de soi.

Le QUATRE ne veut pas être quelqu'un d'ordinaire, c'est pourquoi il cultive avec ostentation sa différence et sa sensibilité. N'arrivant pas à se faire reconnaître comme il le souhaiterait, il cherche à justifier ses comportements et ses idées dans des raisonnements (domaine intellectuel) d'abord séduisants et bien argumentés qui finissent cependant par lasser ses interlocuteurs, le plongeant alors dans le sentiment d'être mal aimé et incompris.


Selon V.R. Dhirawamsa [2]:

"Les Quatre ont tendance à être en demande intense de ce qui leur fait défaut dans le présent dès lors qu'ils regardent vers le futur et pensent que l'herbe est plus verte de l'autre côté de la barrière. Par conséquent, ils ressentent toujours un manque dans l'ici et le maintenant. Poussés par une forte impulsion, ils essaient d'atteindre vigoureusement ce qui n'est pas à leur portée. Par rapport à l'ego-entrain ou l'ego vaniteux (point 3) qui s'identifie complètement à l'image de soi idéalisée, l'ego-mélo ou masochiste fait l'opposé en s’identifiant avec la partie de la psyché qui n'arrive pas à être en harmonie avec l'image idéalisée et s'efforce toujours d'atteindre l'inaccessible. Les Quatre sont souvent déprimés et leur dépression est alimentée par l'abondance des émotions et des sentiments qu'ils possèdent en plus d'une nature passionnée et non résignée comme les Cinq.

Les Quatre ont une forte tendance à maintenir leur esprit focalisé sur la douleur et la souffrance, en raison d'un sentiment de perte et de privation résultant d'expériences réelles vécues dans le passé et qu'ils projettent souvent dans le futur. Une telle projection a pour effet la peur que ces mêmes choses leur arrivent à nouveau  et pour cette raison, ils sont enclins à souffrir d'abandon et de dépression particulièrement dans leur vie. Il leur est difficile de lâcher leur passé négatif; et de surcroît ils se servent de leur lourd passé pour se laisser entraîner encore plus bas.

Contrairement aux deux autres types qui sont dans l'image (le point 2 et le point 3 ), les Quatre ont une image extrêmement dévalorisée d'eux-même, cette image n'est pas seulement mauvaise, elle est laide, répulsive, viciée de l'intérieur. Ils sont enclins à la honte et se sentent ridicules, insuffisants, pas intelligents et ainsi de suite. Par réaction, ils recherchent le raffinement, s'efforçant à être ce qu'ils ne sont pas en se montrant élégants et délicats. Ils ont de bonnes manières et ont bon goût. Ils sont perceptifs, sensitifs et artistes. Tout ceci inclut la possibilité d'idéaliser la souffrance au travers le l'art en la transmuant, ou la transformant en quelque chose de merveilleux."

 

  Vidéos :

  Le conte d'Andersen, la petite fille aux allumettes :

 

 

 

 

Extraits du film de Claude Miller : « l’effrontée » avec Charlotte Gainsbourg, actrice de type 4 , tout comme la jeune l'héroïne du film.

 

 

 

 

La chanteuse, auteur et interprète française, Emma Shapplin de type 4. Ici le type 4 se combine avec une famille  Péma,   qui rend son univers artistique si particulier ! "Un vrai cas d'école" !

 

 

Eléments de décodage:

Il existe un fort risque,  sauf dans le cas d'une bonne connaissance du Modèle, de confondre un type 4 de l'ennéagramme avec la famille de sagesse Pema-Lotus avec laquelle il rencontre quelques similitudes.

Nous pouvons trouver des personnes appartenant à la famille de sagesse Pema-Lotus, qui ne sont pas nécessairement de type 4 mais associées d'autres types de l'ennéagramme.

Le type 4 de l'ennéagramme est caractérisé par un excès de colère enfouie, une profonde insatisafaction et irritabilité ainsi qu'une image extrêmement négative et dévalorisée de lui-même que la famille Pema-Lotus ne possède pas exactement. 

Le type 4, décrit à juste titre comme ayant un mauvais caractère dans l'enseignement soufi,  n'a pas cette douceur et cette compassion si caractéristique et inhérente à cette famille de sagesse.

Il peut exister également un risque de confusion entre un type 4 et une énergie Feu YIN(Type 1 YIN, ou 8 YIN), à plus forte raison si cette personne est de famille Péma aussi, comme par exemple Isabelle Adjani (type 1 YIN/Péma ) ou Emmanuelle Beart (type 1 Yin /Péma) et bien d'autres comme Vanessa Paradis,  (Type 1- Péma), Mélanie Thierry, (type 1-Péma),  Bar Rafaeli,  (Type 1-Péma), Charlotte Casiraghi,  (Type 1-Péma), Arielle Dombasle. (Type 1-Péma), Natalia Vodanovia (Type 5-Péma).. la liste est fort longue...

Voir plus de détail dans la page consacrée au décodage:

 

Autres types 4 célèbres : 


Dalaï-Lama, Deshimarou, Guillaume Apollinaire, André Gide,  Gérard de Nerval, Antonin Arthaud,  Bernard Henri Lévy, Richard et Romane Bohringer, Sean Penn, Matthias Malzieu, Pauline Croze, Elie Semoun, le prince Harry, 

Dans le monde des peoples l'ancienne lofteuse Loana et Zahia Dehar sont deux cas parfaits de type 4

 

 

type 1 type 2 type 3 type 4 type 5 type 6 type 7 type 8 type 9

Publications

  

De l'homéopathie à l'ennéagramme

(notre premier livre)

 

 

 

 

EM6logoNos articles parus dans la revue américaine de référence "Enneagram Monthly"

Facebook

 Rejoignez notre groupe Facebook

 

Enneagram and beyond: the Universal Matrix

plein de discussions intéressantes  !

Homeopathie

Visitez le site sur l'homéopathie intégrative un site dédié pour les homéopathes, mais une bonne source d'information pour les amateurs qui veulent en savoir plus sur comment le modèle de typologie systémique s'applique à l'homéopathie dans les maladies chroniques.